AVIGNON 2018 – AU COLLÈGE DE LA SALLE – À 15H15 – du 6 au 29 juillet – 3 place Pasteur – 

Relâche les 9; 16 et 23 juillet
Jeune public à partir de 6 ans
Durée : 1h
Auteur : Patrick Dubost ( à partir du conte d’Anderson « les habits neufs de l’empereur »
Mise en scène : Norbert Aboudarham et Isabelle Paquet

Soutiens : Ville de Lyon, Spedidam, Friche Lamartine

 Site de la compagnie

dossier artistique

 

« Un jour arrive dans le royaume de Panelange deux marchands qui prétendaient tisser une étoffe que seuls les gens intelligents – ou les coeurs purs ! – pouvaient voir. »

Émergeant d’un tas de patates, une cuisinière espiègle s’empare du conte d’Andersen pour concocter une tambouille poétique. Elle raconte et sa mémoire la trompe, elle s’égare, hésite, rajoute. Avec les ingrédients de son festin elle crée des personnages-patates pour l’aider dans son histoire, étant parfois coupée, corrigée ou réprimandée par une voix que les oreilles entendent, mais invisible pour les yeux. Pour arriver au bout de son histoire, notre conteuse prend donc des chemins de traverse qui l’amènent à ajouter une reine (parce qu’il faut bien un personnage féminin dans une histoire !), à utiliser un dictionnaire ou à faire la grève ! Finalement c’est un enfant qui dénoue le conte en affirmant haut et fort que LE ROI EST NU, permettant à notre conteuse de le réduire… en purée !

La presse en parle

« Une mise en lumière magistrale du fait que certaines personnes préfèrent tout simplement mentir un peu ou beaucoup, de peur de passer pour un inculte. Une situation qui reste très actuelle. » Vibration Clandestine