Du 2 Mars  au 21 Avril 2018
Theâtre de Nesle  8, rue de Nesle

75006 Paris
M°Pont Neuf

Générale de presse le 2 mars  à 19H
les vendredis  – 19H,
 et samedis 16H à partir du 31 mars

Tout public à partir de 12 ans

Théâtre contemporain et musique
Durée Intégrale : 1H 30

une pièce de Dominique Wallard

mise en scène Julie Berducq-Bousquet
Avec : BRIGITTE DAMIENS et  JULIE BERDUCQ-BOUSQUET

Violoncelle FREDERIC BORSARELLO

synopsis :

Tout le monde connait Elsa Triolet à travers « Les yeux d’Elsa » de Louis Aragon qui la hissa au Panthéon des muses. Mais qui connaît la femme et le grand écrivain qu’elle fut ?

Cette entrevue fictive invite à un voyage à travers la vie d’Elsa, au fil des notes, au fil des mots, des respirations, des confidences, une épopée faite de suspense et d’humanité, bouleversant les clichés et les aprioris. Tout en douceur et en simplicité, chacun reçoit ce témoignage du passé pour mieux entendre sa forte résonance avec nos questionnements actuels.

Dans son salon, une journaliste tente d’écrire un papier sur Elsa Triolet… Au beau milieu d’un tas de brouillons, elle cherche l’inspiration…

« Qui êtes-vous Elsa Triolet ? »

Elle ferme les yeux, un violoncelle se met à chanter et Elsa lui répond…

Commence alors un dialogue imaginé qui permet de mieux comprendre cette illustre femme du 20ème siècle, énigmatique autant qu’emblématique… bien plus qu’une muse, une femme libre en quête d’idéal, assoiffée d’absolu, de beauté, de poésie, pour qui écrire est une raison de vivre.

Entre songe et vérité, l’intime se dévoile en confidences au gré des notes.

« J’ai eu le privilège de côtoyer Louis Aragon durant les douze dernières années de sa vie. Elsa était alors décédée… Évidemment j’ai beaucoup entendu parlé d’elle, j’ai lu ses principaux livres. J’ai observé que malgré sa forte personnalité elle restait toujours dans l’ombre du grand Louis. De plus cette légende d’amour idyllique ne correspondait guère à la réalité. Alors j’ai tenu à lui rendre une forme de « justice » en m’approchant au plus près de la vérité. Et puis les mythes ne sont-ils pas faits pour être détruits…» Dominique Wallard

 

 

 

 

 

 

 

dossier de presse